3 questions à Edwige Le Douarin

Edwige Le Douarin a été nommée le 1er janvier 2021 Chevalier de l’Ordre national du Mérite. Une surprise pour celle qui a fondé en 2007 la société Aquatiris, basée à Bréal-sous-Montfort.

Communauté de communes de Brocéliande : Bonjour Edwige, félicitations pour cette distinction. Comment avez-vous appris la nouvelle ?

Edwige Le Douarin : Je ne vous cache pas que j’ai été un peu surprise, car pour obtenir cette distinction, on doit être proposé par quelqu’un. Après plusieurs courriers un peu « mystérieux » – dont un de la Maison de la Grande Chancellerie – j’ai appris que c’était Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique qui avait proposé mon nom.

CCB : Qu’a voulu mettre en avant la Ministre en vous nommant ?

Je n’ai pas échangé avec elle, mais je suppose que ce sont les travaux dans lesquels nous sommes actuellement investis en Ile-de-France qui l’ont interpellée. En effet, dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques 2024, organisés en France, nous travaillons sur la reconquête de la qualité de l’eau de la Seine, car il y aura des épreuves de nage en eaux vives.

Quel procédé avez-vous développé dans ce cadre ?

L’un des problèmes de la Seine, ce sont les eaux usées qui y sont rejetées par certaines péniches ne pouvant pas être raccordées aux réseaux d’eaux usées de la ville. Aquatiris a développé un petit jardin flottant (sur une petite barge) permettant la phytoépuration de ces eaux, tout en fleurissant les bords de Seine. Plus généralement, nous travaillons sur tous les systèmes de phytoépuration pour les maisons disposant de systèmes individuels. Et comme nous aimons les défis, nous en développons pour les habitats atypiques. Nous travaillons par exemple sur des systèmes utilisables par les tiny house, ces minuscules maisons qui ont la particularité de pouvoir être déplacées.

Pratique

7 Rue des Artisans, 35310 Bréal-sous-Montfort
0 800 30 03 25
https://www.aquatiris.fr/